quel matériau choisir pour sa véranda ?

Véritable espace de vie à part entière, la véranda est une construction qui vous permet de gagner des surfaces supplémentaires dans votre maison. Elle vous permet également de disposer d’un espace ouvert (bien éclairée) que vous pouvez aménager à l’envi. Ce qui fait aussi la particularité de la véranda c’est que son ossature peut être faite avec différents matériaux : le bois, l’acier, l’aluminium ou le PVC. Le choix entre ces matériaux peut devenir un véritable parcourt de combattant surtout pour ceux qui ne connaissent pas les caractéristiques de chacun d’eux. Aussi, nous allons vous présenter un à un ces matériaux pour vous aider à choisir celui qui vous convient pour concevoir votre véranda.

Une véranda avec une structure en acier

Considéré comme étant le matériau d’origine pour la conception des vérandas, l’acier est un alliage à multiples facettes. Tout d’abord, il se démarque des autres types de matériaux par sa haute résistance mécanique. C’est un matériau durable qui supporte très bien les coups ou chocs dont il peut faire l’objet. Côté esthétique, l’acier n’a rien à envier aux autres matériaux grâce à son authenticité. Si vous êtes passionnées du style industriel ou de la ferronnerie d’art, optez pour une véranda en acier ! Notez toutefois que l’acier nécessite des entretiens très réguliers (traitement anticorrosion notamment) pour garantir sa durabilité et son esthétisme. Par ailleurs, l’acier est un matériau qui ne s’assemble pas aisément. Pour les assembler entre eux, vous devez obligatoirement les souder. C’est aussi un matériau peu isolant sauf si vous le dotez de châssis à rupture de pont thermique.

Les vérandas en bois

Le bois constitue également un bon choix en matière de matériau de conception des vérandas. Il est chaleureux avec un charme authentique procurant un réel cachet à votre maison. D’ailleurs, vous avez maintenant le choix entre différentes essences de bois pour concevoir votre véranda (chênes, bois exotiques, etc.). Très peu conducteur, le bois possède une performance considérable en termes d’isolation thermique et acoustique. Une véranda en bois sera ainsi un abri dans lequel règne un réel confort thermique et phonique.

Le bois a le même inconvénient que l’acier : il doit bénéficier d’entretiens fréquents pour pouvoir durer dans le temps et ne pas perdre son éclat d’origine. Son entretien se fait notamment par l’application de lavure, de vernis ou de peinture sur sa surface.

Les vérandas en aluminium

Les vérandas en aluminium sont très prisées en raison des nombreux avantages dont dispose cet alliage. L’aluminium est notamment un matériau super léger et qui dispose pourtant une impressionnante résistance mécanique. Elle résiste aussi très bien à la corrosion, à la rouille et même à la salinité. C’est également un alliage très esthétique grâce à son caractère classe et élégant ainsi que sa couleur personnalisable. Les vérandas en aluminium conviennent surtout pour les maisons de style architectural contemporain.

Contrairement au bois ou à l’acier, l’aluminium n’a pas besoin d’entretiens compliqué et fréquent. Vous n’aurez qu’à le laver une fois par an avec de l’eau savonneuse et de l’éponge ou un chiffon. Toutefois, notez que l’aluminium n’est pas un isolant peu performant. Tout comme l’acier, il a besoin de châssis muni de ruptures de pont thermique pour renforcer ses capacités en termes d’isolation thermique et acoustique.

Les vérandas en PVC

Si vous êtes limités côté budget et que vous voulez pourtant avoir une véranda de qualité, nous vous proposons de choisir une véranda en PVC. En effet, ce sont les modèles les plus abordables du marché et qui disposent tout de même un très bon rapport qualité-prix ! Le PVC est très apprécié pour ses pouvoirs isolants, il est même considéré comme étant plus isolant que le bois. En matière d’entretien, ce plastique ressemble à l’aluminium, il n’a besoin que des menus entretiens une fois par an. Sachez néanmoins que le PVC n’a pas la même durabilité que l’aluminium, l’acier ou le bois.

2 months ago