installer soi-même une véranda

Vous voulez vous lancer dans un nouveau projet à savoir monter vous-même une véranda ? En effet, c’est une bonne idée pour obtenir une pièce de vie supplémentaire et à la fois apporter une touche de modernité à votre maison. De plus, en décidant d’installer vous-même votre véranda, vous pourrez faire des économies. Pour vous aider, voici les étapes à suivre pour construire une véranda :

Bien choisir le type de véranda à installer

Avant toute opération, encore faut-il savoir quel modèle de véranda installé. Effectivement, il existe sur le marché différents types de vérandas qui diffèrent selon leurs dimensions et leurs matériaux de fabrication. Si vous avez des contraintes d’espace, le mieux serait de partir sur une véranda en PVC qui est parfaitement compatible avec les petits espaces. Ou sinon, la véranda en aluminium affiche une bonne résistance aux chocs et aux aléas du temps. Qui plus est, elle réclame très peu d’entretien. Par ailleurs, la véranda en fer forgé est également un bon choix de par sa solidité et son style intemporel. Elle saura donner de l’originalité et de la personnalité à votre façade extérieure.

Construction d’une véranda : les formalités administratives

La pose d’une véranda a une incidence directe sur la taxe foncière et la taxe d’habitation. Comme tout type de construction, elle est soumise à des taxes habituelles comme la taxe locale d’équipement, la taxe pour le financement des Conseils d’architecture, etc. En outre, son installation requiert la détention d’une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie dès lors que la surface de la véranda est inférieure à 40 m2. Par contre, si c’est au-delà de cette surface, il faudra un permis de construire.

La pose d’une véranda en kit : étape par étape

La véranda en kit est l’assurance d’une installation simple et rapide. Pour cause, le kit comprend déjà tous les éléments nécessaires au montage notamment la structure, le vitrage, le toit, la gouttière et les parois de la véranda. Aussi, n’oubliez pas de vous procurer les outils tels qu’une visseuse électrique, un tournevis, un pistolet à extruder ainsi qu’un niveau à bulle.

Les travaux de pose commencent avec les fondations en béton en vue de garantir la stabilité et la pérennité de la construction. Pour ce faire, il faudra couler le béton et le laisser sécher pendant le temps nécessaire. Ensuite, passez à la mise en place des ossatures et le socle qui doivent se fixer sur du sol plat. Procédez par la suite à la fixation du socle au moyen de forets. Puis, poursuivez avec la pose du support mural et des panneaux qui formeront les murs de la véranda. Et pour garantir l’étanchéité, il faudra placer des vis, des joints voire même du mastic. Répétez le même procédé pour le montage de la toiture et fixez les gouttières. Voilà ! L’installation de votre véranda est terminée.

3 months ago